Regards croisés sur la France et les Etats-Unis

  • 1

Regards croisés sur la France et les Etats-Unis

Ce dimanche, dans notre rubrique Vos Témoignages, LRF donne la parole à Emilie, ingénieure française expatriée aux Etats-Unis, qui nous livre son analyse comparative entre la France et les USA. Comme Emilie, envoyez-nous vos analyses et commentaires via la rubrique contact.

 

Regards croisés sur la France et les Etats-Unis

 

Times Square New York

 

Un trait de caractère français bien connu : on se plaint tout le temps. Pour se rendre compte de la chance qu’on a, et que tout ne va pas si mal, il est important de voyager. En se confrontant à d’autres cultures, on peut tirer des enseignements sur notre propre façon de vivre et les façons de l’améliorer. Je vous propose ici une analyse des différences entre la France et les Etats-Unis, pays où je vis depuis maintenant 8 mois.

A noter que je ne peux parler que de ce que je connais. Or je vis dans une petite ville sur la côte Est des USA dans une région plutôt éduquée. Je ne parle donc pas de tous les Américains mais seulement de ce que j’ai pu observer.

 

1) Ce que nous avons à apprendre des Américains

 

Leur respect des règles et des autres 

 

Sur la route par exemple, les Américains ne cherchent pas à doubler tout le monde mais laissent plutôt passer les autres et cherchent à ne pas laisser le trafic s’engorger. Des lois d’Etat (State law) ont été établies pour obliger les automobilistes à laisser passer les piétons souhaitant traverser. Ainsi vous ne chercherez pas constamment à traverser derrière les voitures. En règle générale on se sent donc beaucoup plus en sécurité aux Etats-Unis sur les routes, que ce soit en voiture ou à pied.

 

Leur amabilité

 

En général ils sont incroyablement courtois, polis, sympathiques et généreux. Les gens sont souriants, se parlent, ils sont très serviables, … ça change la vie, c’est une attitude vraiment positive. Egalement ici, le client est vraiment roi, ils ont un sens du service très développé. Il faut dire que les salaires dépendent de la qualité du service : le système du pourboire est ici la règle et les serveurs ont donc intérêt à satisfaire les clients au maximum.

 

Leur fonctionnement « schtroumpf »

 

Il apparaît beaucoup plus facile ici de se lancer dans un business, à l’image du bon vieux « rêve américain ». Plus concrètement, les Américains se font travailler les uns les autres, ça ressemble vraiment à un village de schtroumpfs : certains s’occupent des jardins, d’autres des cheminées, travaux en tous genre, des comptes, du ménage, … C’est un système absolument génial puisqu’ainsi chacun a une fonction et cela évite de passer par les grandes enseignes : l’économie reste locale et à échelle humaine.

 

Leur patriotisme, leur fierté

 

On critique souvent les Américains pour leur patriotisme excessif mais il faut savoir qu’ils pensent la même chose à notre sujet avec notre qualité et notre cuisine française ! De manière générale, je pense qu’on aime tous nos pays respectifs puisque nous sommes habitués à ses coutumes, on est tous un peu fiers de là d’où l’on vient, même si le patriotisme peut se traduire de façon très différente.

Et finalement le patriotisme américain n’est pas une si mauvaise chose : je ne les trouve pas arrogants et cela leur donne une vraie force. A l’heure où on ne parle que d’union nationale en France depuis maintenant un an tout en n’y parvenant que très ponctuellement, les Américains paraissent très soudés grâce à leur patriotisme, ils peuvent être très différents (et c’est rien de le dire vu l’immensité du pays !), ils sont tous profondément américains. Chez nous un drapeau français est presque automatiquement associé aux partis d’extrême droite tandis qu’ici c’est quelque chose de beau et de fédérateur.

 

Leur conscience de consommateur responsable

 

Je vais sans doute ici aller à l’encontre de tous les préjugés sur les Américains, et je vous rassure, oui ils sont très consuméristes (mais ne l’est-on pas aussi ?), seulement il y a de nombreux exemples où les Américains apparaissent comme des consommateurs plus avertis, plus rebelles, plus exigeants.

Par exemple, il est très important pour eux de participer au commerce local, on retrouve ici leur système « schtroumpf » et certainement aussi un peu de patriotisme. Ils sont donc prêts à payer plus cher pour favoriser les petits producteurs locaux.

Il y a aussi des exemples où les Américains se sont révoltés contre des pratiques abusives, là où en France et en Europe, on laisse couler. Ils se sont par exemple révoltés contre les moyens de fabrication des chaussures de sport (conditions de travail, travail des enfants, …). Ils ont également lancé des mouvements citoyens contre l’obsolescence programmée des écrans plats notamment de marque SAMSUNG (voir ce reportage pour plus d’infos).

Puis, plus récemment, le président Obama a fait voter une mesure pour interdire l’usage des « minerais de sang » en provenance de la République Démocratique du Congo (minerais dont la vente alimente un conflit dans le pays, voir aussi ce reportage sur la fabrication de nos smartphones).

On a donc l’image de consommateurs frénétiques et lobotomisés mais dans le même temps ils paraissent moins sensibles à la pression des lobbies (à noter qu’en Europe, la loi dit que l’entreprise a le choix d’être « responsable ou pas » en ce qui concerne l’usage des « minerais de sang » ! …).

 

2) Mais tout n’est pas rose aux Etats-Unis

 

Pour nous, les Etats-Unis sont la première puissance mondiale, on les imagine donc super efficaces, en avance sur tout, experts de tout, … En gros on aurait tout à apprendre d’eux dans le secteur économique. Mais quand on découvre le monde du travail ici, on tombe de haut (encore une fois, mon expérience est limitée et je ne peux pas parler de toutes les entreprises du territoire). Ils ne paraissent pas si efficaces ni impliqués que cela, leurs rythmes de travail et de vie sont très différents des nôtres : ils ont très peu de vacances certes, mais sont souvent absents et font de très petites journées. Cela est un constat local et ne saurait se généraliser à tous les USA.

Et puis en dehors du système économique, il y a des choses qui ne semblent pas très positives aux Etats-Unis comme le port d’armes ou la peine de mort par exemple.

 

3) Les avantages à être français

 

Mis à part notre bonne cuisine française, nous avons de nombreux atouts dans notre pays, et nous ne mesurons pas suffisamment notre chance.

 

Système social et gratuité du système scolaire

 

Comme vous le savez sûrement, il n’existe pas de système social aux Etats-Unis comme nous l’avons en France. En France, la plupart des écoles et universités sont gratuites ou peu chères, si l’on perd son emploi, on a droit au chômage, si on est malade, on perçoit quand même une paie, nos frais médicaux sont en grande partie remboursés, on bénéficie d’aides pour élever des enfants, etc.

Il est donc rare d’être endetté(e) en sortant des études, on peut fumer et se faire rembourser les frais médicaux en cas de maladie, on peut avoir un coup dur, tomber malade, vieillir en paix. En effet, bon nombre de retraités aux USA sont obligés de continuer à travailler pour vivre décemment. Il n’est donc pas rare de voir un conducteur de bus ou un caissier dans les grandes surfaces âgé de près de 70 ans.

Le chômage est la tare numéro 1 en France en ce moment, et je sais bien que ce n’est pas drôle d’être au chômage (je le vis actuellement) mais il faut tout de même admettre notre chance qu’un tel système nous soit offert ! En France si l’on perd son emploi, on perçoit de l’argent pour en trouver un autre, pour prendre le temps de réfléchir à ce que l’on souhaite faire, pourquoi pas pour monter notre propre activité. Ici quand vous n’avez plus de revenu, vous ne faites pas le difficile, vous prenez le premier boulot qui passe, surtout qu’on peut se faire virer en un claquement de doigts ici. Je ne dis pas qu’on est trop assistés, je pense simplement qu’on devrait considérer le chômage non pas comme un fléau mais comme une chance et en profiter pour entreprendre une activité qui nous plaise.

 

La qualité française

 

Nous ne sommes pas très patriotes mais nous aurions toutes les raisons de l’être : la France évoque partout la qualité, la finesse, l’excellence même. On est plus exigeants envers nous-mêmes, on recherche toujours à faire bien et mieux, et cela se ressent.

 

Le rêve français ?

 

On a en tête l’idée du rêve américain (American dream) mais peut-être qu’il serait plus juste aujourd’hui de parler du rêve français. Nous sommes renommés en recherche, en cuisine, en un nombre incalculable de domaines. En plus nous sommes la révélation du moment dans le domaine des high-tech (cf. salon mondial à Las Vegas). Qu’a-t-on à envier aux autres ? Nous avons tout … enfin presque !

L’innovation en France est complètement oubliée et trop peu présente au quotidien. Aux USA, on vous propose de monter votre start-up en vous aidant financièrement et vous proposant des installations de premier plan pour commencer votre activité. Tout est fait pour favoriser l’innovation alors qu’en France tout devient plus difficile. Les accompagnements des projets d’entrepreneuriats nécessitent de profondes améliorations quand seulement ils existent.

Notre esprit critique, si on n’en abuse pas, est en fait une force. Les Français sont plus critiques, ils recherchent plus la qualité, que ce soit en cuisine, en politique, en culture … Les Américains sont toujours positifs et ils aiment la simplicité, tout leur plait ! Ils ne cherchent pas forcément à aller plus loin, que ce soit géographiquement, au niveau de leurs compétences, de leur savoir … Nous nous remettons sans cesse en question et cherchons toujours à faire mieux, d’où notre efficacité au travail notamment, notre reconnaissance dans les domaines des arts, de la cuisine … notre esprit critique est ce qui nous permet d’être bons, mais dans le même temps il nous empêche de nous en rendre tout à fait compte. En misant sur l’intelligence collective des Français et leur esprit critique, LRF va proposer un projet politique commun pour continuer ce rêve français.

 

Notre démocratie

 

Quand les Américains votent pour les présidentielles (et primaires), leurs votes allouent un certain nombre de « delegates » aux différents candidats. Donc jusque-là rien de bien différent avec la France : celui qui a le plus de votes, donc le plus de delegates, gagne. Sauf qu’il existe aussi des « super-delegates » au sein de chaque parti et eux choisissent librement leur candidat. Cela signifie que le candidat qui a le plus de delegates et super-delegates gagne, même si il a eu moins de votes !

C’est notamment ce qui s’est produit entre Bush et Al Gore : Al Gore avait plus de votes mais moins de delegates, donc il a perdu, alors même que le vote de la population l’élisait président ! En France nous n’avons heureusement pas un système aussi hypocrite, nos votes comptent vraiment.

Pour une démocratie complète en France, il ne nous manque plus qu’à vraiment choisir nos candidats, c’est ce que les mouvements comme Le Réveil de la France proposent : un renouveau des candidats et une politique plus participative et collaborative pour que chacun ait enfin vraiment son mot à dire.

 

En résumé :

 

Les  Français ont tout pour réussir et être heureux ! Ils doivent préserver leurs forces mais doivent également en prendre d’avantage conscience ! Ouvrons les yeux sur les trésors de la France, notre chance et notre valeur ! Allons de l’avant pour encore améliorer notre système. Ensemble, réveillons la France.

 

© Propriété Le Réveil de la France 2016 – Tous droits réservés.
Crédits photo : Nicolas Taupin

A propos de l'auteur

Nicolas Taupin

Président du think tank Le Réveil de la France

1 commentaire

Lilo

1 mai 2016 à 10:06

Excellente comparaison des démocraties françaises et américaines. Arrêtons de voir ce qui ne va pas en France alors que c’est le pays le plus visité au monde. La France a besoin de renouveau, en avant !

Répondre

Suivez-nous sur Twitter

Nos publications Facebook

Le Réveil de la France

1 month 4 weeks ago

Diminuer de 20 % tous les salaires des élus et hauts fonctionnaires français, vous êtes d'accord ? Découvrez nos 9 autres propositions dans l'article ci-dessous :)

Le Réveil de la France

2 months 16 hours ago

Vous souhaitez être impliqué(e) dans la vie de votre commune ? Découvrez l'initiative Fluicity qui vise à développer la participation des citoyens.

#Fluicity est une plateforme innovante pour rétablir la confiance entre citoyens et décideurs publics au niveau local. #edemocracy #smartcity #civictech

Le Réveil de la France

4 months 1 day ago

Pour continuer le réveil de la France, nos fondateurs Nicolas Taupin et Sébastien Taupin ont décidé de poursuivre leur engagement et de se déclarer candidat aux législatives dans les Yvelines. 👉 Le site de campagne : www.nicolastaupin2017.fr

Inline
Inline